Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit

Le frelon asiatique

Le frelon asiatique (Vespa velutina) est arrivé en France avant 2004. C'est une espèce invasive qui présente un risque réel pour l'apiculture et pour la biodiversité.

Le frelon asiatique n'a pas de prédateurs et il est un gros consommateur d'insectes, notamment d'abeilles.

Identifier le frelon asiatique

  • Les pattes du frelon asiatique sont bicolores : noires près du thorax et jaunes à l'extrémité.
  • Le thorax est noir et velu.
  • L'abdomen du frelon asiatique comporte un gros anneau orangé.
  • La tête du frelon asiatique est noire.
  • La femelle fondatrice (reine) mesure environ 3 cm.

 

Reconnaître un nid de frelons asiatiques

Afin de passer l’hiver, les jeunes reines fécondées se cachent dans un endroit abrité. Dès le mois de février de l’année suivante, ces fondatrices vont construire un nid primaire. Ces nids sont petits (de la taille d'une orange) et se trouvent à moins de 3 mètres de haut, généralement à l’abri des intempéries : sous un toit, sous une cabane, dans un garage…

La reine commence alors sa ponte : des ouvrières apparaissent peu à peu. Selon la position du nid, la colonie peut agrandir considérablement ce nid jusqu’à la fin de l’été, ou se déplacer là où elles pourront construire un nouveau nid, plus grand, un nid secondaire. Ces nids secondaires sont généralement situés en hauteur, sous la branche d’un arbre. On peut cependant trouver un nid secondaire dans des bâtiments ou dans des haies.

La destruction d’un nid est plus efficace si elle a lieu l’été. En effet, il est primordial de détruire un nid avant que la colonie ne débute sa période de reproduction. Cela évite ainsi la multiplication des nids l’année suivante. Cependant, les nids sont davantage visibles à l’automne une fois les feuilles tombées.
Un nid de frelons ne sera jamais colonisé l’année suivante : une colonie de frelons construit son propre nid. Cependant, à la sortie de l’hiver, des femelles non fécondées ont déjà été trouvées à l’intérieur d’un nid de l’année passée, restées bloquées par l'arrivée du froid.

Nid primaire

 

Nid secondaire

Schéma du cycle de vie d'un frelon asiatique

Une colonie de frelons asiatiques atteint son apogée avant l'automne. Après la période de reproduction, entre septembre et octobre, les jeunes reines fécondées se cachent dans un endroit abrité (souche, sol, tas de bois, etc) pour y passer l’hiver. La colonie va alors peu à peu décroître : la reine ne pond plus et meurt avant la fin de l’année. Des frelons peuvent rester dans le nid jusqu’en décembre, mais le nid va peu à peu se vider et sera progressivement endommagé par les intempéries.

Le piégeage

Il n’est pas recommandé de recourir au piégeage contre les frelons asiatiques.
Les pièges réellement sélectifs n’existent pas encore. Les simples appâts réalisés par des boissons sucrées ou alcoolisés attirent de nombreux autres insectes et les piègent. En plus de diminuer la biodiversité, ces pièges peuvent paradoxalement favoriser l’installation de frelons asiatiques, les fondatrices ayant moins besoin de lutter entre elles avant de construire leur nid.
Des recherches sont en cours pour développer un piège réellement sélectif, réalisé à partir de phéromones de frelons asiatiques.

Les risques engendrés par le frelon asiatique

  • Contre les humains : le risque de piqûres multiples. Contrairement aux abeilles, les frelons ont un dard lisse qui leur permet de piquer plusieurs fois et d'injecter du venin à chaque piqûre. S’approcher à quelques mètres d’un nid représente un réel danger : une population importante de frelons sortira du nid pour attaquer une personne trop proche du nid.
  • Contre l'apiculture : l’attaque des ruches, entraînant la mort de la colonie ou compromettant sérieusement la préparation à l’hivernage.

Contre l’environnement : un déséquilibre fort au sein de la biodiversité. Le régime protéiné des frelons asiatiques est composé de chenilles, papillons, mouches, libellules et autres insectes

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus